Energie hydraulique : comment est-elle exploitée en France ?

Publié le : 14 décembre 20214 mins de lecture

Les centrales hydroélectriques et à charbon produisent de l’électricité de la même manière. Dans les deux cas, une source d’énergie est utilisée pour faire tourner une pièce semblable à une hélice appelée turbine, qui fait ensuite tourner un arbre métallique dans un générateur électrique, qui est le moteur qui produit de l’électricité. Une centrale électrique au charbon utilise de la vapeur pour faire tourner les aubes de la turbine ; alors qu’une centrale hydroélectrique utilise l’eau qui tombe pour faire tourner la turbine. Les résultats sont les mêmes. Zoom sur les différentes manières de l’exploitation de cette énergie hydraulique en France.

L’hydroélectricité : en tête de l’électricité renouvelable en France

L’hydroélectricité tient la seconde place en terme d’électrification en France. Elle se tient juste après le nucléaire. Elle est en tête de source d’électricité renouvelable sur le sol français. Grâce à sa flexibilité et sa capacité à être stocker, sa contribution active pour équilibrer le système électrique et sécuriser le réseau est effective. La théorie est de construire un barrage sur une grande rivière qui a une forte baisse d’altitude. Le barrage stocke beaucoup d’eau derrière lui dans le réservoir. Près du bas du mur du barrage se trouve la prise d’eau. La gravité le fait tomber à travers la conduite forcée à l’intérieur du barrage. À l’extrémité de la conduite forcée se trouve une hélice de turbine, qui est entraînée par l’eau en mouvement. L’arbre de la turbine monte dans le générateur, qui produit l’énergie.

Stockage pompé : une technique utilisée dans les barrages en France

En hydroélectricité, le stockage pompé consiste à une réutilisation de l’eau pour les pics de consommation d’électricité. Comme la demande d’électricité n’est pas plate et constante partout en France. Elle augmente et diminue au cours de la journée, et du jour au lendemain, il y a moins de besoins en électricité dans les maisons, les entreprises et autres installations. Par exemple, dans une ville de France, à 17h00 par une chaude journée de week-end d’août, vous pouvez parier qu’il y a une énorme demande d’électricité pour faire fonctionner des millions de climatiseurs ! Mais, 12 heures plus tard à 5h00 du matin… pas tellement. Les centrales hydroélectriques sont plus efficaces pour répondre aux pics de demande d’électricité pendant de courtes périodes que les centrales à combustibles fossiles et nucléaires, et une façon d’y parvenir consiste à utiliser le stockage par pompage, qui réutilise la même eau plus d’une fois.

Le stockage par pompage

Le stockage par pompage est une méthode permettant de garder de l’eau en réserve pour les demandes d’électricité en période de pointe en pompant de l’eau qui a déjà traversé les turbines pour sauvegarder une piscine de stockage au-dessus de la centrale électrique à un moment où la demande d’énergie des clients est faible, comme au milieu de la nuit. L’eau est ensuite autorisée à refluer à travers les générateurs à turbine à des moments où la demande est élevée et une lourde charge est placée sur le système.

Plan du site