3 façons d’exploiter l’énergie solaire en agriculture

énergie solaire

Publié le : 22 mai 20237 mins de lecture

Il existe différentes manières d’exploiter l’énergie solaire pour répondre aux besoins énergétiques du monde agricole et agir en faveur d’une production plus durable. Voici 3 solutions efficaces applicables dans le contexte d’une exploitation agricole, pour tirer profit de l’énergie produite par le soleil, une énergie 100% verte, gratuite et en quantité inépuisable.

Installer des panneaux solaires photovoltaïques

L’une des principales façons d’exploiter l’énergie solaire en agriculture consiste à installer des panneaux photovoltaïques au-dessus des bâtiments agricoles, sur des surfaces cultivées ou non ou sur des structures spécialement conçues à cet effet. Les panneaux photovoltaïques captent la lumière du soleil et la transforment en électricité. Comme en attestent des sites spécialisés dans l’énergie à usage professionnel à l’image de opera-energie.com, une fois produite par les panneaux, l’électricité photovoltaïque trouve plusieurs usages dans une exploitation agricole :

  • Elle va servir à alimenter les besoins de l’exploitation pour l’éclairer, pour faire fonctionner les machines, pour chauffer et climatiser les bâtiments agricoles. C’est ce que l’on appelle l’autoconsommation photovoltaïque.
  • Lorsqu’elle n’est pas consommée, l’électricité peut être revendue au fournisseur électrique en générant un revenu supplémentaire bien appréciable pour l’exploitant agricole. Il est toujours intéressant pour ce dernier d’installer une puissance supérieure aux besoins de consommation. Disposer d’une grande surface d’exposition permet de profiter de sa propre centrale solaire.

Utiliser le solaire thermique pour la production d’eau chaude

L’énergie solaire thermique diffère de l’énergie photovoltaïque qui fait référence à la production d’énergie électrique d’origine solaire. Dans ce cas de figure, on ne parle pas de panneaux solaires mais de capteurs thermiques implantés sur les bâtiments. Ils absorbent et récupèrent la chaleur du soleil qu’ils transfèrent à un fluide caloporteur circulant à l’intérieur du système de chauffage. L’énergie issue du solaire thermique provient non seulement du rayonnement direct du soleil mais également de la diffusion de la lumière à travers la couverture nuageuse. L’énergie thermique issue du rayonnement solaire, une fois récupérée va ensuite servir à chauffer l’eau contenue dans un réservoir de stockage.

L’agriculteur pourra utiliser cette eau pour laver les installations de la ferme, pour préparer la nourriture des animaux etc. En effet, les systèmes de chauffage solaires utilisant l’énergie thermique sont utilisés pour toutes les opérations agricoles faisant usage de l’eau chaude. On peut aussi maintenir des conditions de croissance optimales dans les serres, prolonger la saison de croissance des cultures et, d’une manière générale, réduire la dépendance aux combustibles fossiles pour le chauffage. Le réservoir servant à stoker l’eau chaude produite par le système solaire thermique doit être bien dimensionné pour répondre aux besoins de la ferme en eau chaude mais également pour une utilisation d’eau chaude ultérieure, notamment quand les températures descendent. L’installation d’un chauffe-eau solaire ne requiert pas d’autorisation sauf si l’ensemble des bâtiments se trouve dans un site classé.

Dans le cadre d’une construction neuve, le permis de construire doit faire apparaître les capteurs. À noter : Lors de la mise en place d’un système solaire thermique, il est important de prendre en compte certains facteurs tels que l’ensoleillement de la région, l’espace disponible pour l’installation des collecteurs solaires et les besoins en eau chaude de la ferme. Une analyse de faisabilité technique et économique peut être nécessaire pour évaluer la pertinence et le rendement d’un système solaire thermique dans une exploitation spécifique. Dans certains départements comme la Dordogne, le solaire thermique peut par exemple couvrir, grâce à l’ensoleillement de la région, environ 60 à 80 % des besoins énergétiques pour la production d’eau chaude agricole sur une année.

Miser sur une pompe solaire pour l’irrigation

L’irrigation est incontournable en agriculture. Malheureusement irriguer les cultures s’avère énergivore et polluant si les pompes sont alimentées par des combustibles fossiles. Les panneaux solaires peuvent aussi servir à alimenter des pompes à eau ou à recharger leurs batteries en stockant l’énergie qui va permettre d’irriguer les cultures en l’absence du soleil. Cette énergie alimente la pompe qui aspire l’eau d’un puit, d’une rivière ou d’une réserve d’eau. La pompe déverse ensuite l’eau dans les canaux d’irrigation ou dans les systèmes d’arrosage des cultures.

L’utilisation d’une pompe solaire participe à réduire les coûts énergétiques (l’énergie solaire est gratuite), de ce fait les coûts d’exploitation des pompes solaires se trouvent considérablement réduits par rapport aux pompes alimentées par des combustibles fossiles. Les pompes solaires pour l’irrigation sont disponibles dans une gamme de tailles et de capacités variées pour répondre aux besoins spécifiques de différentes exploitations agricoles. Grâce à cette autonomie électrique qui donne une plus grande indépendance énergétique à l’exploitant agricole, elles peuvent être utilisées dans des zones éloignées non connectées au réseau électrique. Elles représentent ainsi une solution pratique pour l’irrigation dans les zones rurales les plus reculées. La maintenance est aussi facilitée. Les pompes solaires sont généralement simples à entretenir car elles intègrent moins de pièces et ne nécessitent pas de carburant ou d’huile ce qui réduit les coûts et la fréquence des opérations de maintenance. L’utilisation de l’énergie solaire qui alimente les pompes solaires représente une alternative efficace et durable en raison de la faible empreinte carbone générée par l’irrigation.

À noter : L’installation d’un système de pompe solaire pour l’irrigation nécessite une planification minutieuse. Il est important de prendre en compte la capacité de pompage requise, la quantité d’eau disponible, l’orientation des panneaux solaires et le dimensionnement du système de stockage de l’énergie, le cas échéant. Il est recommandé de consulter des experts en énergie solaire ou des entreprises spécialisées dans les systèmes d’irrigation solaire pour obtenir des conseils professionnels et une installation adéquate.


Plan du site